Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

Rechercher

27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 00:00



Noir et Blanc…

Dans la rue, Jacob et Simon ont une vive discussion.

Ma parole, Jacob ! Je t'assure, le noir c'est pas une couleur !

-Sur ma vie, Simon, le noir c'est une couleur !

Non, non, non, Jacob ! C'est pas possible ! Le noir, c'est noir ! C'est pas une couleur !

- Aiaiaie, Simon ! Mais tu veux ma mort ou quoi !? Puisque je te dis que le noir c'est une couleur !

- Non, le noir c'est noir, c'est pas une couleur !- Ecoute Simon, on va voir le Rabbi. Lui, il saura !

- D'accord Jacob. Mais le noir c'est pas une couleur.

Et les 2 amis vont voir le rabbin.

- Rabbi, Rabbi ! Dis-lui, à Simon que le noir c'est une couleur !

- Aie ! La vérite que c'est pas une couleur Jacob ! Hein, Rabbi ?

- Ma parole !, hurle le rabbin, Taisez-vous ! Le noir c'est une couleur ?...Le noir... Une couleur... Eeeh oui ! Eh ! Le noir c'est une couleur !...

Jacob et Simon repartent.

- Tu vois Jacob, le noir c'est une couleur.

- Eh oui ! D'accord, le noir c'est une couleur... Mais le blanc, alors là, c'est sûr, c'est pas une couleur !

- Aiaiaie, Simon ! Mais bien sûr que si, que le blanc c'est une couleur !

Aah non, sur ma mère, le blanc c'est pas une couleur, c'est blanc !

- Viens Simon, on retourne voir le rabbin.

- Rabbi, Rabbi ! Dis-le à Simon que le blanc c'est une couleur !

- Rabbi ! Hein que le blanc c'est pas une couleur ?!

- Ma parole mes enfants ! Le blanc... Le blanc... Eeh oui ! Le blanc c'est une couleur.

- Eh oui, Jacob, tu avais raison, le blanc c'est une couleur.

- Alors tu vois Simon que la télé noir et blanc que je t'ai vendue, c'est une télé couleurs !

 



Futés...

Un prêtre dit à son ami rabbin :

- J'ai un truc pour manger gratuit...

- Super ! Donnes-moi ton secret..., répond le rabbin, intéressé.

- Je vais au restaurant, assez tard, et je commande une entrée, un plat, du fromage, un dessert et puis je prends mon temps en dégustant un café, un cognac et un cigare, et j'attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, et quand toutes les autres chaises sont rangées sur les tables, le garçon vient me voir pour encaisser. Alors je lui réponds : mais j'ai déjà payé à votre collègue qui est parti ! Et le tour est joué...

Et le rabbin :

- Alors, on essaie demain ?

- OK.

Le lendemain, les deux compères vont au restaurant et tout se passe comme prévu. Au moment de la fermeture, le garçon demande s'il peut encaisser et le prêtre lui répond :

- Désolé, mais on a déjà payé à votre collègue qui est parti. Et le rabbin qui ajoute :

- Et d'ailleurs nous attendons toujours notre monnaie...




Confessionnal


Un vieux curé part en retraite. Il prévient son jeune successeur : "Je connais  bien mes paroissiens. Pour la confession, je t'ai préparé un petit lexique,  avec  d'un côté la liste des péchés et de l'autre les pénitences à infliger". Le petit jeune prend ses fonctions, et lors de la première séance de  confesse tout se passe bien.

"Mon père, j'ai pêché par gourmandise"  Il cherche à G, gourmandise :

"3 pater et 2 avé" etc... Fastoche.  Jusqu'à ce que se présente une jeune et jolie femme :

"Mon père, j'ai  péché,  j'ai fait une pipe au pharmacien"

 Le prêtre cherche à la lettre P, et ne trouve rien.  "Attendez-moi une minute, Madame, je reviens"

Il va trouver les enfants de  cœur  qui glandouillent dans l'église :

"Dites moi, les enfants, l'ancien curé, il donnait quoi pour une pipe ?"

"Oh, nous ils nous donnait un Mars !"




Rituels du Pape

À chaque fois qu'un pape est élu, il y a tout un rituel prévu avec des cérémonies, des présentations du nouveau pape aux autres chefs religieux etc...En particulier, peu de temps après l'élection du nouveau pape, il est d'usage que le grand rabbin demande une audience au pape et soit reçu par lui au Vatican. La tradition veut que le rabbin se présente avec un plateau d'argent sur lequel est disposé un coussin de velours. Sur le coussin lui-même est disposée une enveloppe parcheminée qui semble être extrêmement vieille. Lorsque le rabbin s'avance vers le pape avec ce plateau, le pape est censé étendre son bras en signe de rejet. Puis le grand rabbin doit se retirer, et ne doit renouveler cette cérémonie que lorsqu'un nouveau pape est élu...

Lorsque Jean-Paul II eut à accomplir ce rituel, il se posa la question de savoir ce que signifiait ce rite. Il questionna les archivistes du Vatican, mais tout ce qu'ils purent lui répondre, c'est que ce rite existait depuis très très très longtemps. Alors, le jour où le grand rabbin arriva, le pape joua le rituel tel qu'il devait être joué, mais alors que le grand rabbin tournait les talons pour partir, Jean-Paul le rappela en lui disant:

- Mon frère, je dois vous confesser que ce rituel que nous venons d'accomplir, et qui semble s'être déroulé depuis des siècles entre papes et grands rabbins, a une signification qui m'échappe totalement. Je comptais sur vous pour m'expliquer quelle était la signification de tout ceci. Mais le grand rabbin lui répondit en baissant les épaules montrant son impuissance:

- Je n'en sais malheureusement pas plus que vous à ce sujet Alors le pape dit:

- Accompagnez-moi dans mes appartements privés: je vous offrirai de partager un verre de vin, et si vous êtes d'accord, nous ouvrirons ensemble cette enveloppe pour enfin découvrir ce qu'elle cache. Le rabbin acquiesça Une fois dans les appartements papaux, devant un verre d'asti, le rabbin saisit l'enveloppe, l'ouvre et en extrait un très très vieux parchemin de ses doigts rendus tremblants par l'émotion.... et lorsque le parchemin est déplié, le Grand Rabbin et le pape constatent que c'était l'addition pour le dernier repas de Jésus avec ses apôtres...




Douane

Une dame âgée prend le train. Rendue près de la frontière, elle demande au prêtre qui est assis à côté d'elle:

- Regardez, j'ai acheté une trousse de beauté mais j'aimerais me sauver des taxes de douanes, pourriez-vous la cacher sous votre soutane s.v.p.?

- Je veux bien, mais je suis incapable de mentir. Si on me pose des questions, je dirai la vérité. ”

Une fois à la frontière, le douanier demande:

- Rien à déclarer, mon père?

-.De la tête à la ceinture, non!

- D’accord, mais en dessous de la ceinture?

-.Oh, eh bien j'ai un petit quelque chose qui fait plaisir aux dames et qui n'a jamais servi... ”





Nymphomane


Une nymphomane en proie a des crises aiguës se promène dans la rue. Tout a coup elle a une très très grosse envie. Il faut absolument qu'elle baise. Elle frappe a toute les portes mais il n y a personne. Alors elle rentre dans une église. Il n'y a pas de messe a cette heure la mais le cure est présent.

- Que désirez vous ma fille?

- Ooooooooh toi ! Je te veux. prends moi !!!

- Je vous demande pardon ?!?!?!?! ......

- Prends moi toute, je te veux, rhaaaaaa !! baise moi.!!

- Mais enfin, ma fille, vous êtes dans la maison de dieu !!

- Je m'en fous, je veux que tu me prennes la maintenant. Prends moiiiiiii

- Mais je ne peux pas je suis prêtre

La fille s'allonge sur l'autel et se déshabille. Elle est superbe et elle se caresse. Le curé ne sait plus quoi faire, il transpire et commence a avoir des bouffées de chaleur. Il se tourne alors vers la croix de Jésus et lui demande :

- Jésus aide moi, que dois je faire ?

Et Jésus répond :

- Détache moi connard, détache moi

 


Au milieu de nulle part


Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige. Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :

- Ma sœur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet.

Alors qu'il venait juste de fermer son duvet, et commençait à s'endormir, la nonne dit :

- Mon père, j'ai froid

Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s'installe dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :

- Mon père, j'ai toujours très froid.

Il se lève à nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment ou il ferme les yeux, elle dit :

- Mon père, j'ai siiiiii froid

Cette fois, il reste couché et dit :

- Ma soeur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part, et personne ne saura jamais ce qui c'est passé. Faisons comme si nous étions mariés.

Enfin exaucée, la nonne répond :

- Oui, c'est d'accord".

Et le prêtre crie :

- Alors tu lèves ton cul et tu prends toi même ta putain de couverture, connasse ! ! !





Jeu "Quitte ou Double"

C'est le curé de Grasse qui est au jeu "quitte ou double" sur France Inter (c'est pas tout neuf, hein?)

L'animateur: M. le curé pour 100 francs 1ère question: à quoi vous fait penser le nombre 22?

Le curé : Ça me fait penser à la police parce qu'on dit "22 v'la les flics"

L'animateur : Bravo, vous avez gagné 100 f. Continuez-vous à jouer?

Le curé : D'accord je remets mes 100 f en jeu.

L'animateur : Pour 200 f, à quoi vous fait penser le nombre 33?

Le curé : Ça me fait penser au médecin car il dit : "dites 33" quand il m'ausculte.

L'animateur: Bravo ! Vous continuez? d'accord.

Pour 400 f, à quoi vous fait penser le nombre 69?

Le curé (il réfléchit): 69... 69... je suis tout retourné. Je donne ma langue au chat.

L'animateur: Bravo , M. le curé! Vous avez gagné 400 f! Vous continuez toujours? OK.

M. le curé pour 800 f, Qu'a dit Ève à Adam quand elle l'a vu nu pour la première fois?

Le curé (visiblement, il ne sait pas): Ou la la, elle est raide celle là!

L'animateur: Bravo!!

Pour 1600 f maintenant: qu'a dit Adam à Ève quand il a su qu'elle était enceinte?

Le curé: Ah, là ben...Je sais pas. J'ai perdu... J'AURAIS DU ME RETIRER AVANT !

L'animateur: Bravo, M. le curé, vous avez gagné 1600f !!!





Amour et confession

Le jour de la confession

- Voilà, mon père. Hier, j'ai fait l'amour 19 fois avec ma femme!

- Mais, mon fils, avec votre femme, ce n'est pas un pêché!

- Oui, mon père, mais 19 fois, merde! Fallait bien que je le dise à quelqu'un!





Un Prêtre ?

Ça se passe en plein hiver, alors qu'il fait - 20° C dehors et que la neige recouvre tout le pays. Le vieux Simon Blumstein est à l'article de la mort. Dans un souffle, il demande à sa femme Rachel qui reste près de son lit de lui appeler un prêtre. Rachel s'étonne:

- Mais enfin Simon, pourquoi un prêtre? Tu n'as plus toute ta tête...

Alors Simon lui répond:

- On va quand même pas déranger le rabbin avec un temps pareil?

Published by ***Christophe*** - dans Humour
commenter cet article