Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

PS : Bonjour Am....s! ^^

Rechercher

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:47

 

 Notation des films (page 19)

 

Ultimate Game {2010}: 11 - 04 - 05 - 07  =  6.75 / 20 (Probablement le film à gros budget le plus mauvais de tous les temps. Ca n'a ni queue ni tête, c'est complètement décousu, tout est de mauvais goût et c'est filmé n'importe comment [ou plutôt comme un brouillon de jeunes étudiants en cinéma qui tentent des trucs sans trop savoir ce que ça va donner]).

 

Un Eléphant ça trompe énormément {1976}: 05 - 03 - 06 - 06  =  5 / 20 (Difficile de regarder ce film sans être né à cette époque qui nous paraît d'un autre monde [les mentalités, les habits/coiffures, le style de réalisation...] Du coup je regarde cette curiosité historique avec une grande distance dans laquelle je ne trouve même pas les raisons potentielles du succès de l'époque).

 

Unstoppable {2010}: 05 -13 -14-13  =  11.25 / 20 (Du sous-Speed sous speed : TS fait du TS, DW fait du DW, les personnages sont construits grossièrement, début laborieux et fin clichée; seule l'action permet de ne pas trop regretter le temps investi dans le visionnage de ce film).

 

Uro {2007}: 08 -11 -10-13  =  10.5 / 20 (Je ne suis convaincu ni par l'histoire ni par les personnages, en particulier l'acteur principal; c'est très vite oublié mais magnifique actrice Ane Dahl Torp à remarquer).

 

Vague (La) {2009}: 16 -14 -13-13  = 14 / 20 (L'Allemagne a beau être géographiquement voisine, on a parfois du mal à s'identifier (expérience personnelle...). Entre néo-nazis et génération qui conserve un traumatisme des années Hitler, le film développe à plusieurs moment des réflexions intéressantes sur l'identité individuelle et collective, la manipulation, etc. Un peu comme le film "L'Experience" mais en version plus approfondie par l'atelier de réflexion à la "Cercle des Poètes Disparus". Même si l'on se perd un peu dans des scènes d'ado anecdotiques, l'idée et la progression du thème demeure assez intéressantes).

 

Vahiana {2016}: 06 -12 -13  = 10.3 / 20 (Un Disney "de Noël" dégoulinant de guimauve qui laissera les adultes -mâles- au mieux assez indifférents, ou agacés par les chansons d'une médiocrité épouvantable [en VF du moins]. Seuls le cochon mignon et le poulet tordant de rire apportent une touche rafraichissante dans un classicisme d'une autre époque).

 

Valentine's Day {2010}: 04 -08 -15-13  = 10 --> 9 / 20 (-1En est en plein dans la grosse comédie américaine pétrie de bon sentiments gnan-gan; vu le nombre de stars on a des petits moments agréables mais franchement ça devrait peut-être rester à l'intérieur des frontières américaines...).

 

Valerian {2017}: 12 -13 -18-15  = 14.5 --> 13.5 / 20 (-1. Sûrement l'un des plus BEAUX films de science-fiction, à défaut du plus intéressant. Mais il y a là tellement de qualités qu'il serait mesquin de bouder son plaisir entre l'univers créé, la qualité du casting (et de la direction d'acteur), les costumes sublimes...
C'est pas le loupé artistique total que je craignais de la part de Luc Besson.
En revanche les 198 millions seront-ils remboursés pour lancer les suites...).

 

Vandal {2013}: 09 -08 -11-13  = 10.25/ 20 (Histoire d'un énième jeune un peu paumé qui s'accroche au clan qui veut bien l'accepter. Alors il s'intéresse au graf comme il aurait pu faire des casses ou probablement vendre de la drogue. A part ça, peu de progression de son caractère ou des relations avec sa famille et pire, l'auteur semble avoir le plus grand mal à avoir trouvé la fin de son scénario...)

 

Vérité Nue (La) {2005}: 15 -17 -17-17  =  16.5 / 20 (Absolument captivant d'un bout à l'autre; le scénario à tiroirs se suit avec d'autant plus d'intérêt que les acteurs sont en parfaite symbiose; à découvrir! ).

 

Vérité Si Je Mens (La) {1997}: 13 -13 -13-13 = 13 / 20 (Une franche bonne idée qui heureusement aura une suite plus aboutie; mais cet opus reste initiateur de cette histoire et de ce casting fort sympathique).

 

Vérité Si Je Mens 2 (La) {2001}: 15 -16 -16-15 = 15.5 / 20 (Le niveau s'élève de manière inattendue et ce dès le générique de début de type James Bond avec juste ce qui faut de parodie; la suite est de très bon niveau et le twist final ce qui manquait notamment au 1. Bravo!).

 

Vérité Si Je Mens 3 (La) {2012}: 08 -04 -07-07 = 6.5 / 20 (Qu'il est navrant de subir une suite si poussive d'un bout à l'autre avec des acteurs bien grassouillets qui sont venus toucher leur cachet sans conviction; quand on repense au 2 qui avait si bien surpassé le 1, on est extrêmement déçu...).

 

Vertiges {2008}: 14 -17 -14 -12 = 14.25 / 20 (Très bon film de genre français; sans occulter le manque d'originalité et la faiblesse du casting assez typique du genre, le film reste très prenant).

 

Very Bad Trip {2009}: 12 -17 -15 -15 = 14.75 / 20 (Ce qui marche de plus dans cette comédie américaine, c'est la symbiose du trio d'acteurs principal [en laissant de côté le marié heureusement moins présent] : la simple interaction entre leurs personnages est une réussite et comme l'ensemble est assez bon, ça fait un succès; bel exercice d'improvisation pour le chinois mais ça vaut pas mieux que le chinois de la Tour Montparnasse Infernale).

 

Very Bad Trip 2 {2011}: 13 -17 -15 -13 = 14.5 / 20 (Très difficile à départager du 1er : malgré le côté artificiel de la duplication de l'histoire, ça fonctionne aussi bien et on se marre vraiment bien; en revanche, Mike Tyson se ridiculise, et l'"acteur" asiatique qui joue le frère de la marié est tellement mal à l'aise devant une caméra que ça en est gênant!!).

 

Vice Versa {2015}: 19 -17 -16 = 17.3/ 20 (Une idée de base ingénieuse, une construction intelligente : documentée par rapport au fonctionnement du cerveau et imaginative. L'un des tout meilleurs PIXAR dont l'intégrité artistique reste totale malgré les craintes qu'on pouvait avoir par leur rachat par Disney il y a 8 ans. Bonus : une suite est toute tracée).

 

Victor Young Perez {2013}: 12 -07 -15 - 11 = 11.25/ 20 (Malgré une belle facture visuelle et une interprétation assez convaincante pour un débutant de Brahim Asloum, ce film est bourré de maladresses en tous genres : facilités scénaristiques  et sentiment(alisme) sur-appuyé, mauvaise direction d'acteurs...
Dommage, il y a du gâchis).

 

Vie d'Adèle (La) : Chapitres 1&2 {2013}: 14 -15 -13 -15 = 14.25 / 20 (Du niveau des bons "films réalistes" de type "Polisse" ou "Entre les murs" qui, bien qu'inégaux, permettent d'obtenir ces moments magiques où on a le plaisir de se sentir extrêmement proche des personnages. Ces moments ne manquent pas; dès que les 2 actrices sont ensembles, la complicité fonctionne à merveille, de même que la scène très simple du repas chez les parents d'Emma. Pour une fois que j'aime une Palme d'Or!).

 

Vie est belle (La) {1998}: 17 -17 -16 -14 = 16 / 20 (15 ans après le film n'a pas pris une ride et la magie de ce film incroyablement poétique au sein de cet univers sordide force toujours le respect; c'est en plus très rare mais le gamin joue très bien).

 

Vilain (Le) {2009}: 17 -14 -14 -13 = 14.5 / 20 (Quel plaisir de voir la méchanceté comique au cinéma!! Excellente idée Catherine Frot en petite vieille. Cela dit, le traitement du sujet est loin d'être parfait, avec de nombreuses maladresses et finalement trop peu de réels rires; dommage).

 

Vinyan {2008}: 08 -05 - 03 -14 = 7.5 --> 6.5 / 20 (-1. Autant l'histoire pouvait susciter un vague intérêt, autant ce qui en est fait est lamentable avec une réalisation invraisemblable, baroquo-foutraque, embarquant nos 2 stars dans une galère indigne de leurs carrières respectives).

 

Virgin Suicide {1999}: 14 -15 - 15 -14 =  14.5 / 20 (Quel beau film, traitant un sujet grave avec un mélange de mélancolie et de légèreté apparente. Le casting est très bon et Kristen Dunst brûle la pellicule. Les musiques comptent énormément dans la construction de cette ambiance, sans compter la scène des disques bien sûr).

 

Visite (The) {2015}: 11 -12 - 14 -13 = 12.5 --> 11.5 / 20 (-1.Perplexe : Shayamalan renoue avec le succès sur ce petit film plutôt original DANS LE GENRE, et le style "found footage" est plus travaillé que dans les autre fills du genre , hors REC1. Mais ça ne réinvente rien, n'apporte rien et surtout, si on pourrait appeler ça "prometteur" pour un 1er ou 2e film, c'est finalement consternant de constater que c'est le meilleur qu'on puisse tirer de ce réalisateur...).

 

Visite de la fanfare {2007): 13 -15 - 14 -15 =  14.25 / 20 (Parfois quand on tente un film d'auteur dans une culture qu'on ne connaît pas, on peut tomber sur un beau moment comme celui là, qui malgré l'écart culturel entre cette fanfare de la police égyptienne et ce village perdu d'Israël nous raconte finalement des choses universelles (l'amour, l'ennui...). L'actrice principale de 43 ans ici (décédée en 2016) dégage une grande sensualité et constitue le coeur du film).

 

Voie de l'Ennemi (La) {2014}: 07 -11 - 14 -14 = 11.5 / 20 (Rien de bien original : un ex prisonnier noir qui tente de se réintégrer dans la vie active avec les difficultés que posent à la fois son casier judiciaire et sa couleur de peau...).

 

Vol au-dessus d'un nid de coucou {1976}: 14 -17 -16 -19 = 16.5 / 20 (Magistrale est la performance des acteurs, avec en tête celle de Jack Nicholson qui est de celles qui traversent les décennies sans prendre une ride; idée gonflée, résultat au-delà des espérances. Sinon à quoi sert l'infirmière auxiliaire?).

 

Voleuse de livres (La) {2014}: 14 -09 -13 -15 = 12.75 / 20 (L'adaptation du livre donne lieu à un film extrêmement appliqué en tous points. Mais malgré un joli travail visuel et un excellent casting [magique jeune actrice qui fait penser à la Drew Barrymore de E.T.], on n'arrive à aucun moment à ressentir la moindre émotion).

 

Volt {2009}: 17 -19 -18 -17 = 17.75 / 20 (Colossale surprise : pour moi Disney était mort depuis Le Roi Lion et à part les studios Pixar, je trouve tout le monde loin derrière; et soudain on retrouve toute la magie Pixar dans Volt avec un humour à différents niveaux, une histoire originale, des bons personnages! Explication : le réalisateur est le même que Toy Story! En 3D c'est encore plus un régal).

 

Voyage extraordinaire de Samy {2010}: 09 -13 -17  = 13 / 20 (Mignon; on comprend que ce ne sera pas un chef d'œuvre à la Pixar mais mignon c'est déjà bien. L'univers est très coloré, et l'image comme le son a un relief très prononcé [crosstalk difficile pour les LCD actuels]. Recommandable).

 

V pour Vendetta {2006}: 14 -12 -16 - 15  = 14.25 --> 13.25 / 20 (-1.Le sujet et son traitement visuel -proche de Batman- sont intéressants; ce qui me gêne c'est de voir des méchants vraiment très méchants en train de beugler des tirades caricaturales, ce qui me fait dire qu'on aurait pu s'attendre à un peu plus de finesse. Ça reste Hollywood. Le duo Natalie Portman / Hugo Weaving est parfait!).

 

Voyage au centre de la Terre {2008}: 13 -15 - 16 - 10  = 13.5 / 20 (Ce film est conçu comme une attraction 3D avec ses effets de jaillissement qui jouent avec cette nouvelle technologie [même si c'est pas comme ça qu'on fait de la bonne 3D, l'expérimentation est souvent amusante]. L'ensemble est assez fun même si le pauvre Jules Verne n'a pas droit aux adaptations les plus intelligentes... et avec Brendan Fraser, on n'a pas un casting de haute volée non plus. Mais on s'amuse et c'est l'essentiel).

 

Voyage au centre de la Terre 2 {2012}: 08 -10 - 16 - 12  = 11.5 / 20 (N°2 d'un voyage au centre de la Terre qui...n'a plus de rapport avec le titre cette fois. Le casting est plus qualitatif [sauf la demoiselle]. Mais tout est ici beaucoup trop sérieux [et pourtant brouillon et foure-tout niveau histoire) et même si de la même façon techniquement c'est plus académique [3D utilisée normalement], il n'y a aucune magie qui opère).

 

Voyages de Gulliver (Les) {2011}: 08 -05 - 17 - 07  = 9.25 / 20 (L'aspect technique est irréprochable, de la musique à la 3D en passant par les décors; mais peu importe l'histoire, on aurait pu appeler le film "Jack Black : the movie" : si on n'est pas fan de l'humour américain moyen, c'est franchement nul!).

 

Walk (The) : Rêver Plus Haut {2015}: 12 - 14 -14 - 14 = 13.5 / 20  (Dommage que la partie comédie soit maladroite, de même que le mélange artificiel anglais-français pour des personnages en théorie Français qui pratiquent la langue avec un accent anglais, car quand commence la traversée [en 3D faite pour ce film, je n'imagine même pas ce que pourrait exprimer une 2D toute plate], l'adrénaline monte au sommet. Très nombreux ghosting en 3D malgré tout, à confirmer sur dans de bonnes conditions à la maison).

 

Walking Dead (Série) {2010}: 05 -08 -16 - 14 = 10.75 -->8.75 / 20  (-2.Arrêté au bout de 4 épisodes : des humains se réfugient à un endroit que les zombies finissent par envahir, puis ils s'enfuient ailleurs, etc, etc. Aucun enjeu scénaristique même si techniquement ça se tient m'enfin ça suffit pas...).

 

Wall E {2008}: 12 -20 -18 -N/A = 16.5 -->17.5 / 20 (+1 car trop pénalisé par l'idée de base. Au départ peu convaincu de l'histoire, la magie inimitable de Pixar opère comme les 3/4 de leurs films. C'est ambitieux, méticuleux, drôle et émouvant. Seul reproche, que font des acteurs de chair et d'os dans les vidéos? On ne comprend pas ce mélange avec les humains animés).

 

Wall Street {1988}: 15 - 16 - 16 - 15 = 15.5 / 20 (Pour commencer, en dehors du duo d'acteurs, le film a vieilli : costumes, ordinateurs. Ca ne l'empêche pas d'être bien ficelé sur un sujet passionnant et dramatique...qui ne se sera pas arrangé au cours du temps!)

 

Wall Street 2 {2010}: 13 - 16 - 18 - 19 = 16.5 --> 15 / 20 (-1.5 malgré l'absence de défauts majeurs, ça ne mérite pas ça! Pas nécessairement fan d'Oliver Stone, il faut avouer que le film a un sacré prestige au niveau de sa réalisation. Le scénario étant sérieux et le casting somptueux [décidément, Shia LaBeouf est déjà taillé pour les rôles principaux!], le contrat est nécessairement rempli).

 

Warcraft {2016}: 05 - 11 - 18 - 13 = 11.75 / 20 (Je suis mal à l'aise pour noter car vraisemblablement il faut être fan du jeu pour trouver un quelconque intérêt à cette bataille entre Orques, humains, magiciens avec des mondes qui communiquent via des portails magiques...J'ai franchement pas aimé mais visuellement tout est incroyable : costumes, effets spéciaux, 3D...).

 

War Dogs {2016}: 13 - 14 - 15 - 15 = 14.25 / 20 (Brillant de cynisme au sujet de ces trafiquants d'armes s'occupant de contrats militaires pour la non moins cynique Amérique. Bradley Cooper dans son bref second rôle y est méconnaissable).

 

Warm Bodies {2013}: 09 - 14 - 14 - 14 = 12.75 / 20 (Et bien c'est plutôt rigolo et mignonnet cet humour second degré sur les films de zombies autour de la romance de ce semi-zombie et de la jeune fille. Quelques incohérences inévitables sur la lenteur des zombies avec un rythme qui doit avancer mais bon... A voir une fois).

 

We need to talk about Kevin {2011}: 09 - 12 - 15 - 14 = 12.5 --> 11.5 / 20 (-1 pour mon goût. Je n'aime généralement pas les films à chronologie déstructurée [sauf Memento]...et c'est encore le cas ici. Et puis le sujet avait de fortes chances de ne pas m'enthousiasmer, mais il a été encensé par la critique, alors j'ai tenté l'"accident" [comme Little Miss Sunshine]...sans succès ici.).

 

Warrior's way (The) {2011}: 02 - 06 - 14 - 13 = 8.75 / 20 (Film américain pour le marché asiatique... Amateur ou pas de films HK, c'est un effroyable navet. Quelques qualités graphiques en dehors d'un univers aux couleurs en permanence artificielles mais dialogues ridicules, personnages vides, histoire bricolée à la va-vite et...même pas de vrais combats. Seul point positif : le meilleur bébé acteur jamais vu [ou bravo au "dresseur"]).

 

Way of the Gun {2000}: 07 - 11 - 14 - 15 = 11.75 / 20 (Ressemble à un film de Robert Rodriguez par l'aspect "fun" sur fonds de scénario écrit en une nuit [arrosée]...on a du mal à en saisir un intérêt autre que la justification de la longue dernière fusillade; Ryan Philippe paraît fade à côté de Benicio Del Toro).

 

Whiplash {2015}: 14 - 13 - 16 - 15 = 14.5 / 20 (C'est un film sur les sacrifices que doit s'imposer un champion pour atteindre les sommets [que ce soit dans le sport, ou comme ici dans la musique]. Le jeune batteur de jazz tombe sur un professeur d'une exigence allant jusqu'au sadisme [excellent J.K. Simmons à la personnalité toujours incroyable] et le duel qui s'engage entre eux est complètement prenant).

 

White House Down {2013}: 07 - 12 - 15 - 14 = 12 --> 13 / 20 (+1.Ah Roland Emmerich...si prévisible dans le genre film d'action débile... Pourtant c'est parfois drôle et le casting est sympatoche mais le scénario est écrit à coups de hache et est utilisé avec la finesse d'un bulldozer).

 

Whiteout {2009}: 09 - 13 - 09 - 14 =  11.25 / 20 (Le film, bien qu'assez médiocre au niveau des effets spéciaux, se laisse voir même si son originalité est assez faible et le pseudo twist guère enthousiasmant).

 

Wild {2015}: 11 - 15 - 15 - 15 =  14 / 20 (L'histoire elle-même, basée sur une histoire vraie, est vite résumée mais la narration par flashbacks apporte l'intérêt nécessaire et Reese Witherspoon malgré son front botoxé est assez charismatique).

 

Wild Wild West {1999}: 11 - 08 - 13 - 13 =  11.25 / 20 (Il y a a priori une volonté de mélanger de nombreux genres, entre western, comédie, action, un peu de James Bond parfois, mais finalement tout cela reste assez grossier. Les gags et gadgets amusent vaguement mais l'ensemble est plutôt ridicule et Will Smith a le charisme d'une éponge).

 

Wolverine {2009}: 04 -06 -12 -13 = 8.75 / 20 (A part 2 bonnes idées à la fin [fabriquer un mutant regroupant les capacités de tous les autres + liaison avec la saga X-Men], le reste est affligeant. Un papier et un crayon coûtent quelques euros, alors pourquoi sacrifier ce poste et engager 150 millions $ pour un tel script?!).

 

Wolverine : le combat de l'immortel {2013}: 08 -13 -12 -13 = 11.5 / 20 (Ça vaut plus de 100 millions de dollars ça? Et la 3D de conversion est inutile voire déshonorante. Ça reste divertissant mais on préfère une bande de X-Men que les tourments d'un seul personnage).

 

Wonderwoman {2017}: 13 -14 -16 -15 = 14.5 / 20 (Le bon bouche à oreilles est justifié : ce film a les moyens de ses ambitions avec un casting sans défaut, y compris la jeune actrice du début. Les combats super héroïques sont variés. Manque comme souvent une histoire plus passionnante et d'éviter de saccager la fin avec un message à la noix "l'amour est le seul pouvoir pour triompher du mal"...).

 

World Trade Center {2006}: 10 -05 -12 -15 = 10.5 -->8.5 / 20 (-2 pour l'intérêt final. Un téléfilm aurait suffi. Aucun point de vue intéressant, un réalisateur prisonnier du moindre détail historique [à ce propos y avait-il 200 pompiers en train d'applaudir quand les 2 blessés (sur 2000 morts) ont été sortis des décombres?).

 

World War Z {2013}: 10 -14 -14 -13 = 12.75 / 20 (Sans être mon genre de prédilection, pour un film de zombies, c'est plutôt pas mal : film gigantesque, seconds rôles de bon niveau y compris pour les zombies; en revanche la conversion 3D est indigne et Brad Pitt manque ici cruellement de charisme).

 

Wrestler (The) {2009}: 13 -15 -15 -15 = 14.5 / 20 (On est pris par la compassion que suscite ce personnage de catcheur usé autant par la vie que physiquement. Certes certaines situations sont un peu bateau en apparence mais le personnage de la strip-teaseuse -très bien interprété- apporte un parallèle intéressant avec un autre métier où l'âge vous met vite sur le bas-côté).

 

X-Men {2000}: 13 -15 -17 -17 = 15.5 / 20 (Un casting au-delà de toute espérance pour un film de super-héros, un jeune réalisateur d'un talent et d'un enthousiasme fou [le 3e sans lui sera un désastre] et une histoire plus épaisse que bon nombre de réalisations du genre. Même si Wolverine finit par phagocyter d'autres personnages, il y a là le début d'une belle promesse de saga).

 

X-Men 2 {2003}: 14 -15 -17 -17 = 15.75 / 20 (Le superbe casting d'origine continue à nous combler avec en plus un personnage dont l'effet visuel de téléportation est des plus réussis. Le rôle de chacun est même plus équilibré que dans le précédent centré sur Wolverine. Les effets spéciaux avec l'eau restent encore impossibles à réussir mais le reste est du même -excellent- niveau que le 1 [contrairement au 3 avec changement de réalisateur...]).

 

X-Men 3 {2006}: 10 -14 -15 -15 = 13.5 / 20 (Moins décevant que dans mes souvenirs car on a le plaisir d'avoir plein de personnages et une avalanche de scènes d'actions. En contrepartie on perd en finesse sur la réalisation et le développement de l'histoire et on se retrouve avec quelques mutants secondaires sous-exploités et un nouveau personnage Le Fléau en caoutchouc qui me fait penser à un méchant de Street Fighter. Très belle musique).

  

X-Men : le commencement {2011}: xx -xx -xx -xx = xx / 20 (On continue dans la mode des préquelles... Face au casting des premiers films, il fallait faire fort et bien que différente, la réunion de tous ces talents est une nouvelle fois époustouflante. Mais curieusement ce film est complètement vide et enchaîne une série de séquences sans trop d'intérêt ni de liaisons. C'est clairement un raté!).

 

X-Men : Days of Future Past {2014}: 14 -14 -20 -19 = 16.75 --> 16 / 20 (La réunion des nouveaux et des anciens, et avec le retour de Bryan Singer aux commandes, on ne s'étonne pas de revenir au meilleur niveau. Casting phénoménal et facture technique au top [meilleure scène d'action avec la scène du "ralenti extrême"]. Beau rattrapage de la saga qui s'est égarée dans des suites et spin off indignes depuis le n°2!).

 

X-Men : Apocalypse {2016}: 12 -14 -15 -16 = 14.25 / 20 (Cette fois on réveille un gros méchant. Comme dans La Momie, Blade et bien d'autres avec une série d'incantations pour réveiller le "guide suprême"... Et puis à partir de l'apparition d'Alex Storm (super séquence au passage), la sauce commence à prende. Pas indispensable mais recommandable. Nombreuses erreurs de 3D par contre! Revu depuis en UHD/HDR et c'est presque mieux.).

 

XXX3 : Reactivated {2017}: 06 -12 -12 -10 = 10 / 20 (Fallait pas le réactiver...Cette franchise de sous James Bond expédie son scénario et ses personnages avec 2 objectifs : parvenir aussi vite que possible à  LA fusillade de 20mn et glorifier Vin Diesel [malgré sa musculature tellement flasque que ça en est gênant]. Explosions, postures et glissades stylées mais ridicules, bimbos à gogo, couleurs criardes...bienvenue pour la 3e fois dans la saga du bon goût!).

 

Yeux jaunes des crocodiles (Les) {2016}: 15 -12 -12 -9 = 12 / 20 (Le livre était passionnant mais le film est si maladroit à tous points de vue avec des acteurs qui surjouent vraisemblablement en roue libre que le bon sujet de départ est noyé dans la médiocrité de l'adaptation).

 

Zero Dark Thirty {2013}: 13 -13 -14 -14 = 13.5 / 20 (Pas vraiment de surprise -bonne ou mauvaise- dans ce film très scolaire; c'est un peu trop long et sans grand relief. On préférera "Démineurs").

 

Zootopie {2016}: 12 -14 -17 = 14.3 --> 13 / 20 (Il y a de nombreux films d'animation qui misent à 100% sur les gags en oubliant le scenario. Pas ici...et je serais tenté de dire au contraire, car il n'y a pas souvent lieu de rire à gorge déployée mais c'est une jolie histoire avec de plutôt bons personnages).

 

Zulu {2013}: 13 -14 -16 -15 = 14.5 / 20 (Le très beau duo de personnages : "vieux" flic noir [Forest Whitaker, plutôt mince pour une fois] et le "jeune" flic blanc alcoolique [Orlando Bloom méconnaissable...si ce n'est une musculature hors de propos] enquêtent sur un meurtre dans le contexte d'une Afrique du Sud post-apartheid. Même si on peine à comprendre vers où le film veut nous emmener parmi la multitude de personnages secondaires, cette errance semble voulue et calquée sur celle de nos personnages. Techniquement au top).

Published by ***Christophe*** - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires