Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

PS : Bonjour Am....s! ^^

Rechercher

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:54

 

 Notation des films (page 4)

 

Cabane dans les bois (La) {2012}: 14 - 15 - 17 - 14  = 15 / 20 (Dès les 1ères images, on comprend qu'on ne va pas assister à un classique -donc médiocre- slasher; on ressent une volonté de renouveler le genre, de surprendre et de lui donner un côté artistique inattendu. Reste que ce genre ne peut franchir le seuil du chef d'œuvre -pas tout à fait Cube- et un second visionnage n'est pas nécessaire...mais une suite du même niveau est largement souhaitable!).

 

Cake Eaters (The) = Absolution in Love {2011}: 04 - 06 - 12 - 13  = 8.75 / 20 (Un film indépendant qui ne brille pas d'originalité et dont l'intérêt repose uniquement sur la performance de Kristen Stewart; un film parfait pour sa carrière, mais pas tant que ça pour les spectateurs).

 

Capitalism: A Love Story {2009}: 18 - 10 - 02 - sans objet  = 10 / 20 (Aussi démago que d'habitude; on apprend malgré tout des choses : ASV des employeurs sur le dos de leurs salariés, centres pénitentiaires privés à but lucratifs et salaire très bas des pilotes américains; réalisation pas plus soignée que le projet Blair Witch, les archives sont même pas nettoyées!!).

 

Captain America {2011}: 06 - 10 - 15 - 15  = 11.5 / 20 (Divertissant mais le film ne dépasse pas son sujet à cause notamment de trop nombreuses approximations sur les effets spéciaux ou le maquillage de Red Skull. On a pourtant un casting de luxe et de bons costumes, mais rien d'inoubliable.3D anecdotique!).

 

Captain America 2 {2014}: 12 - 14 - 15 - 15  = 14 / 20 (Nettement meilleur que le 1er épisode, même si ça reste un peu creux comparé à d'autres super-héros plus intéressants. Histoire un peu simplette mais très beau casting et réalisation impeccable; tout à fait divertissant. Pas vu en 3D :-( ).

 

Captain America 3 {2016}: 10 - 08 - 13 - 13  = 11 / 20 (250 millions de dollars pour obtenir un semi-Avengers qui débute par 1h de bavardage sur fond d'histoire creuse; à mettre en balance avec un budget de 100 millions du révolutionnaire Gravity qui a inventé de nombreuses techniques et marquera l'histoire. Bref, un énorme gâchis qui montre les limites du système...Encore pas vu en 3D :-( ).

 

Cargo {2010}: 14 - 13 - 12 - 07  = 11.5 / 20 (Ce film de SF s'en sort de façon très honorable pour un film allemand avec un budget presque suffisant; le casting n'est pas folichon [et la fillette nullissime] mais passable. L'histoire de ce huis-clos de SF est plutôt intéressante mais ce film intrigue surtout par son origine non-US).

 

Carnage {2011}: 12 - 15 - 14 - 15  = 14 / 20 (Un huis clos dont la dynamique entre les personnages est très bien menée, des dialogues intéressants et des acteurs suffisamment charismatique -mention spéciale à John C. Reilly- même si le sujet reste insuffisant pour en faire un film hyper enthousiasmant).

 

Cars 2 {2011}: 15 - 17 - 17 = 16.3 (Extraordinaire : chaque film PIXAR [+Lasseter] creuse l'écart avec toute vague forme de concurrence; et la suite dépasse l'original par sa beauté visuelle [et en 3D], son histoire, la diversité des paysages et l'humour. Note : le film s'est fait détruire par la critique, certains jugeant que c'est le pire, le 1er ratage, etc. Le pire c'est que le score au box office est l'un des plus bas. Incompréhensible!).

 

Casse du siècle (Le) = Flawless {2007}: 13 - 13 - 13 - 15  = 13.5 (Sympathique histoire de casse à défaut d'être très crédible. Casting plaisant mais loin d'être le "casse du siècle" en tous cas).

 

Cartel {2013}: 05 - 13 - 15 - 16 = 12.25 (Critique très compliquée : l'écrivain devenu scénariste nous livre un film hermétique dont les saynètes se lient entre elles comme des grumeaux dans une pâte ratée, alors qu'individuellement, l'écriture des dialogues est loin d'être inintéressante. Quant à la réalisation, ça aurait pu être John Doe que ça nous aurait fait le même effet que Ridley Scott. Un film qui divise à juste titre donc).

 

Case Départ {2011}: 12 - 15 - 14 - 13 = 13.5 (Idée intéressante -Les Visiteurs version esclavage- et déroulement mieux structuré que ce qu'on aurait pu craindre. C'est même plutôt drôle sans être un sommet de finesse. Grosses erreurs de son : musique "live" très mal gérée).

 

Casse-tête chinois {2013}: 14 - 16 - 15 - 15 = 15 (2h de plaisir à partager la vie de ces personnages. Pas de souvenir précis des 2 premiers, mais cela me semble meilleur. L'histoire est construite de manière méticuleuse et balaye l'air de rien de nombreux types de relations, avec un excellent casting bien dirigé. L'image est belle mais non exempte de défauts sur les mouvements imprécis notamment [caméra compacte Canon EOS C300]).

 

Catwoman {2004}: 08 - 04 - 00 - 05 = 4.25 (Stupide et d'une réalisation nullissime. Ratage absolu. Pitof confirme haut la main son statut de pire réalisateur du monde après Vidocq. Pauvre Halley Berry...).

 

Cellule 211 {2010}: 17 - 16 - 14 - 16  = 15.75 / 20 (En enlevant les 5 premières minutes du film, on a un film au scénario particulièrement original [on pense avoir tout vu dans le genre film de prison] dans une ambiance brute, donc réaliste, à laquelle participent tous ces bon acteurs espagnols inconnus chez nous [l'un est césarisé, l'autre fait son premier film]).

 

Cerfs volants de Kaboul (Les) {2008}: 16 - 15 - 15 - 14  = 15 / 20 (Il est intéressant de voir une histoire basée sur des Afghans dans le contexte politique plutôt qu'un énième film sur les conflits, ce qui permet de partager les coutumes et traditions de ce peuple. Même simplifié par rapport au roman, le récit contient encore beaucoup d'éléments pour un seul film, et il y a ici et là quelques petites maladresses mais ça reste un film hautement recommandable et original par son sujet).

 

Chacun cherche son chat {1996}: 10 - 10 - 12 - 12  = 11 / 20 (Il y a toujours des choses intéressantes dans les films de Klapisch mais celui-ci n'est quand-même pas passionnant malgré quelques personnages sympathiques -Mme Renée, Jamel- mais il y a un collage artificiel de scènes qui manque de fluidité en dehors de scènes longuettes.).

 

Chaos  {2006}: 07 - 11 - 13 - 14  = 11.25 / 20 (Honnête film de braquage qui n'invente rien mais a au moins un casting plutôt sympathique à défaut d'une grande réalisation; le pseudo twist de fin déçoit).

 

Chambre des Officiers  {2001}: 14 - 10 - 14 - 14  = 13 / 20 (Je suis partagé entre l'originalité du sujet mais dont l'intérêt tient difficilement la longueur et la facture technique agaçante entre la couleur jaune pisse et la réalisation maniérée; le film finit cependant sur 2 scènes subtiles et touchantes. Très bons maquillages).

 

Chambre bleue (La)  {2014}: 13 - 10 - 13 - 08  = 11 / 20 (Typique du film français qui se regarde le nombril. Avec des acteurs qui articulent un texte désuet de manière empruntée, un thriller sans réelle fin  -peu importe le livre dont il est adapté- ce qui montre le prétexte pour s'écouter parler...).

 

Chaperon Rouge (Le)  {2011}: 05 - 07 - 13 - 13  = 9.5 / 20 (Quel intérêt? C'est gentillet pour les ados fan de Twilight mais c'est vraiment très mièvre avec un loup en carton; esthétiquement c'est plutôt joli, mais ça ne mène pas bien loin).

 

Chappie {2015}: 11 - 13 - 18 - 14  = 14 / 20 (Evidemment influencé par Robocop, ce film trouve néanmoins sa voie. La personnification du robot est une belle réussite, aidée par des effets spécieux de qualité. Le petit gang de lascars fait un brin anachronique, mais ce qui est bien c'est que leur personnalité évolue au cours du film. Un divertissement de meilleure qualité qu'attendu).

 

Charlotte Gray  {2002}: 10 - 14 - 16 - 18  = 14.5 / 20 (Curieusement même si l'histoire est peu originale, tout est soigné dans tous les domaines et Cate Blanchett est excellente; et le film n'est même pas long comparé à d'autres films de guerre).

 

Chasseur et la reine des glaces  {2016}: 10 - 13 - 19 - 18  = 15 / 20 (Bien qu'encore une fois l'histoire soit un peu farfelue : "puisque je ne peux pas élever mon enfant, je vais lever une armée" ...et être super méchante, c'est toujours aussi somptueux visuellement. Le casting est magnifique avec 3 grands personnages féminins qui trouvent chacun leur place : Charlize Theron en reine plus belle du royaume, la soeur qui crée son royaume de glace et le couple central).

 

Chat Potté (Le) {2011}: 07 - 12 - 13  = 10.7 --> 12.7 / 20 (+2.Evidemment les chats sont de base très mignons et Antonio Banderas excellent, mais le film sent autant la facilité que les innombrables suites de Shrek et on est TRES loin de la méticulosité et de l'intelligence d'une œuvre de chez Pixar. La 3D est en revanche "essentielle").

 

Chemins de la Liberté (Les) {2010}: 10 - 07 - 12 - 08  = 9.25 / 20 (Nul; jamais Colin Farrel a été aussi mauvais, les figurants ne font même pas le minimum syndical -cf coups de hache dans le vide- et on suit cette bande faire 10.000 km à pieds, épuisés mais avec la force de piquer des sprints, hirsutes mais se faire une coupe parfaite avec une lame de rasoir, etc. Y a-t-il un pilote?).

 

Cher John {2010}: 07 - 02 - 08 - 05 = 5.5 / 20 (Quelle supplice de voir un tel étalage de médiocrité dégoulinante de mièvrerie; si ça s'appelait "téléfilm", on tenterait l'indulgence mais là...[Note : mention du pire doublage jamais entendu]).

 

Chèvres du Pentagone (Les) {2010}: 08 - 10 - 14 - 15 = 11.75 / 20 (Le plus drôle est dans la bande annonce; c'est un film résolument absurde mais qui n'a donc que peu d'intérêt; une vaine entreprise).

 

Choc des Titans (Le) {2010}: 06 - 03 - 13 - 14 = 9 --> 8 / 20 (-->-1 et encore....Navrant du début à la fin; dénué de toute inspiration, on pompe ce qu'on peut là où on peut du Labyrinthe de Pan à Transformers. Le très bon acteur principal sauve sa peau, mais le reste est à jeter intégralement!).

 

Choristes (Les) {2004}: 14 - 17 - 20 - 17 = 17 / 20 (Du cinéma français qui rend fier ! Un excellent casting adulte et plusieurs belles trouvailles dans les enfants[un beau panel de caractères variés], avec une magnifique photographie.).

 

Chûte (La) {2005}: 13 - 11 - 15 - 16 = 13.75 --> 12 / 20 (-->-1.75. Un film très austère qui retrace longuement les derniers instants d'Hitler.C'est sans doute très bien reconstitué, mais malgré l'excellence du casting (Bruno Ganz en tête), il est difficile de réprimer quelques bâillements. Je préfère infiniment regarder Le Pianiste par exemple).

 

Chûte du Faucon Noir (La) {2002}: 14 - 14 - 20 - 20 = 17 / 20 (On a rarement vu une telle concentration de talents réunis : avec Ridley Scott aux commandes bien-sûr, et cet extraordinaire casting d'acteurs connus ou non. C'est un spectacle permanent de la photographie à la musique en passant par toute la pyrotechnie qui constitue une référence en home-cinéma. En revanche le traitement manichéen de l'histoire ne laisse aucune place à la subtilité qu'on pourrait trouver dans d'autres films de guerre).

 

Colère des Titans (La) {2012}: 06 - 03 - 14 - 14 = 9.25 --> 8.5 / 20 (Des demi dieux fils d'autres dieux se tapent dessus, leurs pères aussi, et le grand père super méchant croupit aux enfers. Mais certains sont assez bêtes pour aller le sortir de là pour espérer etre son chouchou. Et il faut se battre contre différents monstres. Sans queue ni tête, ça détruit des blocs de polystyrène en se battant devant des fonds verts prétextes à effets spéciaux en brassant du vent pseudo mythologique).

 

Micropolis, La Citadelle Assiégée {2006}: 08 - 07 - 12  = 9 / 20 (L'idée de départ de construire une fiction mise en scène plutôt qu'un documentaire est discutable mais originale; en revanche le film est garanti 100% somnifère naturel; la 3D (conversion) est nullissime. Le documentaire du making of est bien plus intéressant!).

 

Cinquante nuances de Grey {2015}: 14 - 06 - 16 - 13 = 12.25 -->  11.25 / 20 (-1. Un film d'une puissance phénoménale, à la fois dans l'histoire ou la narration; le sujet seul aurait pu donner un bon film mais cette construction scénaristique rigoureuse et sophistiquée avec de vrais personnages mise en scène par une équipe de grand talent en fait du coup un chef d'œuvre).

 

Cirque du Soleil 3D (Le) {2015}: 13 - 15 - 19 - 14 = 15.25 / 20 (Passées les 5 premières minutes navrantes de naïveté maladroite en guise d'introduction, on entre dans un monde incroyable que ce soient les costumes, les décors, la technique de pointe dans toutes les disciplines de ces centaines d'artistes, et surtout ici une réalisation 3D magistrale, probablement bien aidé par le support de James Cameron; il serait dommage de se priver de cet apport!).

 

Cité de Dieu (La) {2003}: 16 - 19 - 17 - 16 =  17 / 20 (Un film d'une puissance phénoménale, à la fois dans l'histoire ou la narration; le sujet seul aurait pu donner un bon film mais cette construction scénaristique rigoureuse et sophistiquée avec de vrais personnages mise en scène par une équipe de grand talent en fait du coup un chef d'œuvre).

 

Cité de la Peur (La) {1994}: 14 - 10 - 12 - 08 =  11 / 20 (Curieux que le film entier soit culte; c'est un film de potes qui s'amusent, mais ce qui est amusant sur papier ne l'est pas à tous les coups. L'accumulation de sketches se tiendra beaucoup mieux dans Astérix : Mission Cléopâtre donc bon film d'entraînement de mon point de vue).

 

City By The Sea = Père et Flic {2002} : 15 - 15 - 15 - 16 = 15.25 / 20 (Les personnages de cette histoire sont bien construits et parfaitement interprétés; à noter que James Franco est à des lieues de sa médiocre prestation dans les Spiderman. Bon film.).

 

Cleaner {2007} : 14 - 08 - 16 - 15 = 13.25 --> 12 / 20 (-1.25. Il y a un casting solide, une esthétique appropriée... mais une histoire mollassonne malgré l'originalité du pitch, ce qui donne donc au final un film facilement oubliable).

 

Cloclo {2012}: 09 - 07 - 12 - 16 = 11 / 20 (La comparaison avec l'autre biographique de chanteur -"La Môme"- ne fait pas le poids; quant à celle avec l'"autre" film de Claude François -"Podium"- idem, en faveur du second; reste un film scolaire qui lutte pour compresser fidèlement la vie du personnage avec un acteur en parfaite incarnation du chanteur).

 

Clones {2009}: 16 - 14 - 15 - 14 = 14.75 / 20 (On rentre très facilement dans l'histoire; à noter qu'il s'agit d'avatars et non pas de clones...mais le titre a dû être déposé avant par James Cameron; honnête divertissement de science-fiction  mais rien à voir avec I, Robot).

 

Cloud Atlas {2013}: 16 - 12 - 16 - 15 = 14.75 --> 13.75 / 20 (-1.Une épopée à la construction originale et minutieuse à laquelle n'importe quel acteur rêverait de participer vu les modifications d'apparences au sein de chaque histoire; du point de vue du spectateur, on est plus mesuré dans l'enthousiasme : bien qu'étonnamment lisible malgré l'aspect décousu, le récit est-il vraiment passionnant?).

 

Code Mercury {1998}: 15 - 15 - 13 - 14 = 14.25 / 20 (Scénario assez original, suspens bien entretenu mais quelques tics de réalisation démodés, un enfant qui joue relativement correctement même si autisme = regarder à droite; un classique du thriller des années 90).

 

Coffee and cigarettes {2004}: 13 - 06 - 10 - 13 = 10.5 --> 9 / 20 (Recueil de courts-métrages de ligne conductrice "Coffee and cigarettes" qui donne lieu à des facettes plus ou moins inspirées mais globalement décevantes. Quelques bons éléments à droite à gauche mais quasiment aucun complètement intéressant).

 

Colombiana {2011}: 06 - 05 - 14 - 14 = 9.75 / 20 (La fabuleuse Zoe Saldana découverte dans Avatar même si elle était cachée derrière son personnage numérique, se trouve dans le premier rôle d'un film d'action. Malheureusement pour elle, on est dans l'un des pires navets des productions Besson. Des séquences invraisemblables sur un scénario navrant. Bonne chance pour la suite quand-même!)

 

Coluche, l'histoire d'un mec {2008}: 10 - 07 - 16 - 14 = 11.75 / 20 (Le mimétisme de Demaison est parfait sur scène; mais quel curieux parti-pris de faire le film sur une aussi petite partie de sa vie. Mauvais choix, mauvais film).

 

Combustion spontanée = Outbreak {1989}: 05 - 00 - 06 - 05 = 4 / 20 (Ridicule, vieillot, idiot --> nul).

 

Come back (Le) {2007}: 13 - 12 - 12 - 15 = 13 / 20 (Sympathique comédie romantique avec une Drew Barrymore pleine de charme et Hugh Grant beaucoup moins agaçant qu'à ses débuts. Mais si l'idée de base apporte un peu d'originalité, cela reste ultra conventionnel).

 

Commando {1985}: 04 - 09 - 05 - 07  = 6.25 / 20 (Tous les clichés qui font le... non, pas le charme...le ridicule des films des années 80; même fan de Schwarzy, ça a vraiment vieilli à tous niveaux : acteurs, musique...).

 

Comme chiens et chats - La Revanche de Kitty Galore {2010}: 13 - 14 - 13  = 13 / 20 (Gentillet, mais après un début prometteur avec générique à la James Bond, on aurait aimé trouver un niveau supérieur; la coopération d'animaux [+ 3D], ça rentre directement en comparaison avec VOLT du maître Lasseter et c'est pas le même niveau).

 

Comme des bêtes {2016}: 13 - 13 - 14  = 13.3 / 20 (Un moment agréable même s'il saute aux yeux que les créateurs des Minions ont d'abord étudié les films d'animation existant dans ce registre, fait une liste méticuleuse des ingrédients caractéristiques des chiens et chats à inclure pour aboutir à ce collage sans aucun génie.On n'est pas chez Pixar ici et ça se sent).

 

 

Comme les 5 doigts de la main {2010}: 10 - 14 - 17 - 14 = 13.75 / 20 (Avis révisé au second visionnage : même si l'histoire est classique, l'immense talent  de réalisation d'Alexandre Arcady s'exprime tout en finesse. Et on entre totalement dans cette ambiance de famille juive qui fait bloc avec des personnages crédibles, malgré un jeu d'acteur pas toujours convaincant pour certains [mais Patrick Bruel est impeccable, comme toujours]).

 

Comme une image {2004}: 12 - 13 - 14 - 13 = 13 / 20 (Le duo de scénaristes/acteurs Jaoui/Bacri est une valeur sûre mais même si on trouve toujours des dialogues qui font mouche, l'ensemble est plus convenu que d'autres oeuvres de leur cru. A propos d'image, celle du DVD est bien ignoble...).

 

Company Men {2011}: 13 - 13 - 15 - 17 = 14.5 / 20 (Joli casting -même si je déteste toujours Affleck comme acteur- et une histoire bien menée sur le portrait des chômeurs engendrés par la crise; sympathique).

 

Concert (Le) {2009}: 16 - 12 - 15 - 14 = 14.25 / 20 (Il est assez compréhensible que le film ait remporté un tel succès d'estime...mais ce qui est surprenant c'est qu'il ait rencontré un public large; cela ne correspond pas à mon goût, ni sur l'histoire, ni sur le traitement parfois burlesque et pathos, mais le film me semble parfaitement calibré pour les plus de 50 ans). 

 

Confessions d'un homme dangereux {2003}: 14 - 11 - 13 - 13 = 12.75 --> 11.75 / 20 (-1. Première réalisation de George Clooney, pleine d'assurance et de qualités mais agaçante aussi par des signes d'auto-satisfaction.Rien d'inintéressant mais peu mémorable au final). 

 

 

Conquérants (Les) {2013}: 06 - 03 - 13 - 09 = 7.75 / 20 (Typiquement le genre de film français sans ambition. Le déroulé est extrêmement conventionnel : on présente les 2 loosers, on les réunit dans une quête, ils se rapprochent... et les acteurs peu charismatiques. Du niveau d'un téléfilm). 

 

Constant Gardener (The) {2005}: 13 - 14 - 18 - 14 = 14.75 / 20 (Le rythme et l'aspect authentique du film surprennent si on s'attendait à un traitement Hollywoodien. Même si la présentation de la relation du couple est un peu lourde et maladroite, le reste est vraiment intéressant sur le mélange entre les intérêts financiers des grands groupes pharmaceutiques et la politique, sans compter une présentation de l'Afrique très respectueuse qui évite de n'en faire qu'une simple toile de fond. Réalisation est fabuleuse). 

 

Contagion {2011}: 08 - 13 - 13 - 15 = 12.25 / 20 (Un défilé de stars dans un film dont la saveur finale est aussi réussie que de mélanger foie gras, homard, asperge, fraise des bois et vin grand cru). 

 

Conviction {2011}: 14 - 13 - 12 - 14 = 13.25 / 20 (Une histoire vraie plutôt intéressante avec un casting sérieux même si le film ne transcende pas le sujet par son panache; tout à fait recommandable malgré tout). 

 

Coraline {2009}: 15 - 14 - 15  = 14.7 / 20 (Dans le style d'animation, c'est plutôt réussi; la 3D également est parfaitement maîtrisée. L'histoire aussi est originale...mais je ne peux m'empêcher de comparer à "Les noces funèbres" que j'ai préféré au niveau des personnages; avis assez neutre au final).

 

Coup d'éclat {2005}: 13 - 15 - 15 - 15  = 14.5 / 20 (Tout à fait divertissant : la mer est turquoise, les couchers de soleils oranges et le casting très sexy [ahhh, Salma Hayek...]; le jeu de la souris entre flics et voleurs est agréable et sans être d'une originalité folle, l'histoire n'est pas du tout bâclée).

 

Coup de Foudre à Rhode Island {2008}: 14 - 14 - 13 - 15  = 14 / 20 (Je vais habituellement à reculons dans les comédies romantiques américaines fleur bleue pour femme mais on a ici un duo éminemment sympathique avec Steve Carell assez touchant et Juliette Binoche -trop rare- à tomber, le tout sur une histoire tout à fait crédible.).

 

Coursier {2010}: 07 - 05 - 13 - 07   = 8 / 20 (Il faut vraiment avoir rien d'autre à faire pour regarder une comédie pas drôle à 90% avec des situations grotesques et des "acteurs" de seconde zone...).

 

Cowboys & envahisseurs {2011}: 06 - 14 - 19 - 15   = 13.5 / 20 (L'histoire est tellement absurde qu'elle en devient originale! Heureusement qu'on a une réalisation somptueuse et un casting extra [Ford/Craig]. Du coup, la conception étant d'un tel sérieux, on ne peut pas bouder son plaisir devant ce divertissement basique mais soigné, comme un "Independance Day" à la Sergio Leone).

 

Crazy on the outside {2011}: 13 - 07 - 11 - 15 = 11.5 / 20 (Etonnant qu'un acteur de qualité prenne la peine de passer derrière la caméra pour ça! Au mieux on ne s'ennuie pas trop mais en plus d'être sans originalité, c'est d'un niveau d'une comédie américaine basique, c'est-à-dire pas fin du tout). 

 

Crazy, Stupid, Love {2011}: 13 - 14 - 14 - 14 = 13.75 / 20 (Comédie romantique plutôt agréable avec quelques moments même émouvants ou vraiment drôles. Malheureusement on reste en majorité dans les gros codes du genre pour une faire un film qui sort réellement du lot)

 

Créance de sang {2002}: 12 - 13 - 15 - 14 = 13.5 / 20 (Ce n'est clairement pas un grand Clint Eastwood mais un thriller correct qui se regarde sans bouder son plaisir uniquement grâce à son interprète principal). 

 

Creed {2016}: 13 - 14 - 15 - 13 = 13.75 / 20 (Sans appporter quoi que ce soit de plus aux films de boxe ou à la saga Rocky, l'angle d'attaque du scénario ravive l'héritage et nous apporte encore un peu de l'émotion issue de ce mythe. Dommage que l'acteur M.B. Jordan ne soit pas au niveau son physique d'athlète). 

 

Crying Freeman {1996}: 14 - 15 - 16 - 14 = 14.75 / 20 (A ne pas sur ou sous-estimer : c'est un film de geek fan des films de Hong Kong, très esthétisant [trop], mais réalisé en 35 jours pour 7 millions$, cela force le respect et la fierté d'avoir eu un réalisateur à la barre pour mettre en scène cette jolie histoire issue d'un manga japonais). 

 

Croods (Les) {2013}: 12 - 14 - 19  = 15 --> 14 / 20 (Techniquement c'est sublime avec une ingéniosité dans la constitution de la faune et de la flore imaginaire, des couleurs flamboyantes et une 3D parfaitement immersive; mais côté imagination, aucun risque avec un duplicata de l'Age de Glace + emprunts non dissimulés à Avatar, des gags efficaces mais éculés et une musique symphonique sagement composée pour accentuer les émotions souhaitées pour chaque passage, dommage qu'il manque le côté finesse d'une double lecture à la Pixar). 

 

Cuisine et dépendances {1993}: 16 - 16 - 13 - 14  =  14.75 / 20 (Une pièce de théâtre magnifiquement écrite, avec des personnages de la classe moyenne qui permettent de dresser un portrait critique assez large. L'ensemble est néanmoins un peu moins réussi, moins drôle qu'Un Air de Famille. Quelques maladresses dans la réalisation, un peu de manque de maturité dans le jeu de Jaoui, mais rien de très grave).

 

Cure for Life (A) {2017}: 12 - 14 - 18 - 14  =  14.5/ 20 (Une réalisation de haut niveau dans des décors magnifiques et une ambiance pleine de mystère qui attise notre curiosité. Dommage que 20mn n'aient pas été coupées dans la seconde partie qui s'enlise pour rien).

 

Cypher {2003}: 14 - 11 - 14 - 15 = 13.5 / 20 (On ne peut pas leur reprocher d'avoir essayé, mais l'histoire peine à nous captiver, et du coup la mise en scène paraît un peu trop prétentieuse. Par contre, l'acteur principal est une vraie découverte même si 10 ans plus tard sa carrière peine à décoller!). 

Published by ***Christophe*** - dans Cinéma
commenter cet article