Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

Rechercher

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:53

 

 Notation des films (page 8)

 

Gainsbourg - Vie héroïque {2010}: 15 - 11 - 08 - 14 = 12 / 20 (Ensemble assez médiocre dû en partie à la réalisation d'un gars dont ce n'est pas le métier. Ce qui est bien : l'idée du conte sur la double personnalité Gainsbourg/Gainsbarre mais SURTOUT l'acteur Eric Elmosnino. Il croise des acteurs plus ou moins probants jusqu'à tomber en symbiose avec Lucy Gordon / Jane Birkin, malheureusement décédée depuis).

 

Games of Thrones {2011}: 15 - 13 - 14 - 13 = 13.75 / 20 (Pas du tout mon genre de base mais c'est bien écrit et finalement on a un certain intérêt pour l'histoire et ses personnages même si leur multitude demande une grande attention/mémoire pour ne pas trop être perdu. Sympa sans plus).

 

Gandhi {1983}: 11.5 / 20 (Le film a vieilli au niveau du son, curieusement pas de l'image. La reconstitution semble bien fidèle mais elle est aussi austère et c'est vraiment long).

 

Garçons et Guillaume, à table {2013}: 05 - 07 - 14 - 13 = 9.75 / 20 (J'ai du mal à m'identifier à ce genre de personne cherchant son identité sexuelle, comme les Wachowskies. La narration est dynamisée par le mélange de situations réelles et imaginées, et Guillaume est très bien. Mais tout ceci ne m'intéresse guère...).

 

Gardiens de la Galaxy {2014}:  08 - 14 - 19 - 15 = 14 / 20 (L'histoire est aussi bébête que la moyenne du genre, mais le point fort de ce film est son humour qui fait rebondir chaque scène un peu banale. Sur le plan visuel, c'est également très soigné, du design des vaisseaux aux superbes maquillages des personnages ainsi que la 3D. Pas hyper passionnant, mais voyons la suite).

 

Gardiens de la Galaxy 2 {2017}:  08 - 13 - 17 - 14 = 13 / 20 (Une suite assez sympathique, l'effet de surprise en moins. Il n'est pas rare d'avoir des traits d'humour forcés et l'histoire n'est qu'un prétexte. 
Le riche casting et les couleurs flamboyantes rendent ce divertissement agréable. Dommage chez UGC, pas de 3D...à voir ailleurs car il semble taillé pour !).

 

Gatsby Le Magnifique {2013}:  08 - 12 - 08 - 14 = 10.5 / 20 (Après le fiasco d'Australia, Baz Luhrmann choisit la sécurité en décalquant autant que possible Moulin Rouge avec toutes ses recettes visuelles et narratives... sauf qu'on n'est d'une part plus surpris et qu'ici les effets spéciaux font vraiment artificiels, sentiment renforcé par une 3D médiocre bien qu'apparemment native, ce qui paraît surprenant...Reste Di Caprio évidemment!).

 

Get Carter {2001}: 11 - 11 - 13 - 13 = 12 / 20 (D'un côté l'image est belle, de l'autre côté la réalisation et le montage sont de niveau inférieur; Stallone trouve l'un de ses meilleurs rôles dans un casting là aussi inégal même si en partie prestigieux; le résultat est assez correct, sans plus).

 

Ghost in the shell {2017}: 13 - 12 - 14 - 14 = 13.25 / 20 (Les acteurs réussissent à insufler une pincée d'âme sans laquelle ce film de science-fiction aurait été aussi esthétiquement réussi mais totalement froid. Le déroulement de l'histoire ne brille pas spécialement par son originalité mais il ressemble à peu d'autres : Blade Runner, Ex Machina, en plus oubliable néanmoins). Bon moment surtout en 4DX (même imparfait)).

 

Ghost Writer {2010}: 16 - 15 - 14 - 15 = 15 / 20 (Ce qui est bien, c'est qu'on sort de l'une des 20 histoires qui tournent en boucle à Hollywood. Même si l'on n'est pas sur un rythme très soutenu, tout cela avance bien sans perdre son public en route, la fin conserve l'intérêt du reste, et on est ravi de revoir Pierce Brosnan [même s'il faut avouer qu'il fait moins intelligent qu'un ministre...]).

 

GI Joe 2 {2013}: 11 - 14 - 15 - 16 = 14 / 20 (Un bon gros film d'action bête mais efficace avec une pseudo-3D qui fait mieux illusion que ce qui était redouté -saleté de conversion!- mais la note sanctionne cette fâcheuse habitude de convertir ce qui aurait pu être filmé en vraie 3D car la différence reste visible).

 

Gnoméo et Juliette {2011}: 13 - 17 - 15 = 15 / 20 (Un savant dosage de Toy Story, de Moulin Rouge et autres références sur fond d'histoire librement et très légèrement basée sur Roméo & Juliette avec un humour à la fois compréhensible des enfants sans s'adresser directement à eux. Walt Disney? Incroyable! Mériterait d'être plus connu. La "suite" en 2018!).

 

Gomorra {2008}: 13 - 11 - 13 - 11 = 12 --> 11 / 20 (Cinématographiquement, c'est moyennement enthousiasmant, plutôt pauvre en moyens. La description crue et cynique est par contre l'objectif principal sans pour autant que cela apporte quelque chose de passionnant pour le spectateur. Et ce doublage qu'on m'a forcé à subir...le pire que j'ai jamais entendu!).

 

Gone Baby Gone {2007}: 15 - 15 - 15 - 15 = 15 / 20 (Premier film de Ben Affleck, il a surpris beaucoup de monde par sa qualité et laissé voir un réalisateur prometteur. Sans aimer l'acteur, force est de constater qe ses réalisations ultérieures ont confirmé la promesse. Quelques imperfections mineures, mais un univers bien construit avec des personnages forts et une enquête captivante).

 

Good Advice {2001}: 10 - 06 - 11 - 07 = 8.5 / 20 (Si on cherche "Bon Plan" on trouve rien; Allocine le titre "Le courtier du cœur", c'est pour dire le succès. Bonne grosse comédie bien cousue de fil blanc, le résultat est moins désastreux que prévu; ça reste un navet mais meilleur que d'autres...mais pour info la façon dont le héros s'en sort s'appelle délit d'initié et ça finit en taule dans la vraie vie...)

 

Good By, Lenin! {2003}: 17 - 16 - 17 - 16 = 16.5 / 20 (Une idée originale parfaitement mise en valeur par un casting juste et une musique qui s'adapte parfaitement. Allez, chef d'œuvre!).

 

Goodby Bafana {2007}: 12 - 15 - 15 - 16 = 14.5 / 20 (Film au sujet a priori austère mais qui passe tout seul ici grâce à une bonne écriture des personnages ainsi que leur interprétation [Mandela par un acteur encore sous-exploité vu en président dans la série 24H; Fiennes dont le personnage évolue beaucoup au cours de l'histoire]).

 

Good Kill {2015}: 10 - 06 - 15 - 16 = 11.75 --> 10.75 / 20 (-1.  Le film suit les états d'âme du personnage principal (mais pas seulement!) dans son métier de militaire...qui consiste à faire la guerre. Oui, la guerre c'est moche, merci pour le rappel moralisateur...l'objectif du film est donc un peu flou!).

 

Good Morning England {2009}: 15 - 12 - 14 - 15 = 14 / 20 (Une plongée dans l'ambiance des années 60 sur l'histoire des radios libres avec une troupe de personnages sympathiques en plein délire [on est malgré tout aussi dans la grosse caricature de comédie...]. Aimer le rock est un plus pour apprécier pleinement la bande son. Rien d'inoubliable à mon goût mais intéressant malgré tout).

 

Good Night And Good Luck {2006}: 16 - 14 - 19 - 17 = 16.5 / 20 (Quelle réussite magistrale : sujet bien trouvé, réalisation somptueuse toujours très juste, beau Noir & Blanc, acteurs "d'époque". A part la difficulté d'entrer dans un film politique en Noir&Blanc [heureusement court], il n'y a rien à redire).

 

Goonies (Les) {1985}: 10 - 05 - 11 - 07 = 08.25/ 20 (Un Indiana Jones version culottes courtes avec des méchants caricaturaux à souhait. À part les nostalgiques de l'époque, passer son chemin!).

 

Grande Aventure Lego (La) {2014}: 14 - 12 - 17  = 14.3 --> 13 / 20 (-1.  Le film allie références diverses et ton sarcastique dans un univers riche en jouets jaunes. J'ai néanmoins la sensation de revivre l'impression laissée par Shrek : une tentative de ton subversif dans un ensemble finalement très sage et on reste dans le même registre d'humour du début à la fin. Visuellement par contre c'est pas mal -hors saccades- et la 3D est parfaite.)

 

Gravity {2013}: 15 - 15 - 20 - 16 = 16.5 / 20 (Que c'est beau! C'est techniquement au top, avec une réalisation d'une infinie délicatesse -merci pour la 3D- comme les passages de vues générales aux vues subjectives des personnages. Plus de raison de claquer 200.000$ dans un ticket pour une navette spatiale!).

 

Grand Bleu (Le) {1988}: 16 - 13 - 18 - 12 = 14.75 --> 14.25 / 20 (-0.5 Histoire originale et intéressante, réalisation d'une maîtrise remarquable...en revanche, on comprend que parmi les acteurs seul Jean Reno soit devenu une vraie star; situations de comique burlesque qui caractériseront plus tard les productions Besson; musique synthétique habituelle de Serra mais pour ce film, ça colle [je préfère ça que quand il massacre un James Bond]).

 

Grand Budapest Hôtel (The) {2014}: 14 - 13 - 16 - 16 = 14.75 --> 13.75 / 20 (-1.C'est plutôt amusant comme ton, le casting est extrêmement prestigieux et les dialogues (VO évidemment!) savoureux. J'aurais aimé m'emballer autant que les autres critiques le qualifiant unanimement de chef d'oeuvre mais le côté loufoque m'empêche d'aller aussi loin).

 

Grande Muraille (La) {2017}: 05 - 08 - 17 - 14 = 11 --> 10 / 20 (-1.Il est dommage d'engager un si gros budget pour simplement voire des milliers de figurants porter de jolis costumes de carnaval avec des tas d'effets spéciaux autour. Côté scénario c'est non seulement vide mais même malsain d'inculture dans la manière de mélanger tout et n'importe quoi. Final : même si les financiers sont déçus, le film rapporte 2 fois sa mise... Bien payé, le bouche a oreille était donc bien justifié).

 

Grand Méchant Loup (Le) {2013}: 12 - 14 - 14 - 13 = 13.25 / 20 (Comédie rafraîchissante; on passe un bon moment sur le coup même si une 2e vision n'aura aucun intérêt. Charlotte Le Bon est prometteuse).

 

Gran Torino {2009}: 14 - 17 - 19 - 15 = 16.25 / 20 (Et encore un grand film de Clint Eastwood! L'un de mes préférés même, où malgré un personnage au racisme extrême, il introduit une humanité qui le fait progresser au long de l'histoire. Il se dégage de ce film une grande tendresse. Et quelle belle photographie).

 

Gravity {2013}: 14 - 15 - 20 - 17 = 16.5 / 20 (Un scénario intelligent qui met en balance la renaissance du personnage féminin et son lourd passé avec son guide au ton plus léger en parsemant le récit de métaphores. Sur le plan technique, différentes innovations ou perfectionnements ont été mis au point pour ce film, et les effets spéciaux sont criants de réalisme, sublimés par la 3D, tandis que les plans séquences nous plongent dans cet univers avec une grâce infinie).

 

Green Hornet {2011}: 08 - 15 - 16 - 15 = 13.5 --> 14.5 / 20 (+1.Le film de "super-héros" le plus original : un vrai film d'auteur où la créativité de Gondry n'est pas bridée mais maîtrisée dans ce blockbuster. Il y a à la fois un ensemble de scènes de comédies plutôt drôles et quelques belles scènes d'action, et la 3D bien que non-native fonctionne honorablement).

 

Green Lantern {2011}: 02 - 06 - 13 - 14 = 8.75 / 20 (Comme l'histoire est idiote, pas grand-chose à dire : on évite l'ennui grâce à un casting de bonne qualité et à une technique maîtrisée, mais pourquoi l'image est-elle aussi bruitée, c'est ignoble!).

 

Green Zone {2010}: 09 - 12 - 08 - 17 = 11.5 / 20 (Au niveau du fonds, le rythme est là pour empêcher l'ennui mais c'est rien de plus qu'une démonstration militaire; sur la forme, c'est le projet Blair Witch avec image dégueulasse et caméra à l'épaule à n'importe quelle occasion (même une personne assise tranquillement sur son lit); l'intérêt final est donc nul).

 

Grudge (The) {2010}: 06 - 04 - 09 - 07 = 6.5 / 20 (En dehors du fait que le film fait effectivement peur, ça reste objectivement nul en tous points avec des sous-acteurs, en particulier américains, Sarah Michelle Gellar comprise).

 

A] Guerre des Boutons (La) {2011}: 12 - 10 - 11 - 09 = 10.5 / 20 (cf ci-dessous)

B] Guerre des Boutons (La Nouvelle) {2011}: 14 - 13 - 19 - 15 = 15.25 / 20 (Quelle expérience curieuse de voir à la suite 2 "remakes" 50 ans après l'original! Guerre économiquement dommageable d'un côté, mais ça laisse la place à 2 produits finalement différents : A est un remake pataud tandis que B est une adaptation flamboyante, poétique et intelligente. Laissons donc A de côté pour dire que B à la réalisation magnifique et à la musique grandiose fait passer une séquence de pugilat de gosses pour une séquence de Gladiator ou Breaveheart! Accordons à A un Fred amusant en curé, et des "tronches" plus marquante chez les gosses...mais en vain car mauvais acteurs et/ou mal dirigés. Chez B, le casting juvénile est un peu plus/trop vieux mais joue au moins correctement dans l'ensemble).

 

Gun Man (The) {2010}: 11 - 11 - 13 - 14 = 12.25 / 20 (Curieux croisement : ce n'est ni un film "sérieux" habituel de Sean Pen [bien musclé pour l'occasion], ni un film au scénario ras des pâquerettes habituel de Luc Besson. On a une sorte de thriller plutôt étoffé niveau personnage et histoire et même bien réalisé mais rien de mémorable pour autant).

Guillaume et les garçons à table{2010}: 06 - 04 - 09 - 07 = 6.5 / 20 (En dehors du fait que le film fait effectivement peur, ça reste objectivement nul en tous points avec des sous-acteurs, en particulier américains, Sarah Michelle Gellar comprise).
Published by ***Christophe*** - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires