Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

PS : Bonjour Am....s! ^^

Rechercher

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:53

 

 Notation des films (page 1)

 

Fabuleux Destin d'Amélie Poulain (Le) {2001}: 17 - 19 - 17 - 17 = 17.5 / 20 (Après avoir été aveuglé depuis sa sortie par une telle originalité, une telle profusion de petits détails hyper soignés et cette belle histoire sous une réalisation virtuose que je commence seulement 10 ans après à percevoir les défauts : look un peu trop tapageur parfois, "sur-vignettage" par accumulation des détails, etc; ça reste un film absolument majeur du cinéma français).

 

Faculty {1999}: 11 - 16 - 13 - 16 = 14 / 20 (Un très grand soin a été apporté à ce film d'extraterrestre envahissant une fac; ça change tout parce que malgré la catégorie, on passe un moment agréable même si les effets spéciaux commencent un peu à vieillir 10 ans plus tard [de façon tout à fait raisonnable] Image du DVD ignoble).

 

Fair Game {2010}: 14 - 15 - 14 - 18  = 15.25 / 20 (Il est rare qu'un film politique sans scène d'action ne soit pas ennuyeux; ici, c'est tellement bien écrit et les acteurs sont tellement captivants qu'on n'a pas besoin de pyrotechnie. Note : Blu-Ray discount -éditeur eone- d'une qualité atroce, rendant difficilement appréciable l'image du film caméra RED, 4K!!! Il semble que l'édition TF1 soit exemptée de cette mixture).


Fair Play {2006}: 17 - 13 - 15 - 06 = 12.75 / 20 (Frustrant : l'idée de base est excellente, la mise en scène est réussie mais le développement des personnages et SURTOUT le jeu des acteurs [Marion Cottilard & Jérémie Régner notamment] font capoter le projet).

 

Famille Bélier (La) {2014}: 15 - 13 - 14 - 14  = 14 / 20 (Une gentille petite histoire, interprétée par des acteurs au minimum touchants et très impliqués (sauf le mauvais cabotinage du maire). Au final sympathique mais quel succès disproportionné...la magie du cinéma quand la machine s'emballe au fil des recommandations. Tant mieux pour eux!).

 

 

Fantastic Mr Fox {2010}: 12 - 14 - 09  = 11.6 / 20 (Une atmosphère particulière avec un humour assez surprenant, ce qui n'est pas désagréable; mais difficile de saisir la cible visée car parfois trop enfantin pour des adultes et trop adulte pour des enfants. Technique du stop motion à mon avis dépassée, en tous cas je n'aime pas du tout ça mais dans le genre, je préfère Wallace & Gromit ou Chicken Run).

 

Fargo {1996}: 09 - 13 - 14 - 14  = 12.5 / 20 (Il y a dans ce thriller une ambiance : c'est lent, triste, glacial avec des personnages un peu perdus dans leur quotidien. Les acteurs sont remarquables, Steve Buscemi et Frances McDormand en tête. Mais j'ai beau faire tous les efforts du monde [3e visionnage en 15 ans], je n'arrive pas à m'enthousiasmer autant que la majorité). 

 

Fast & Furious 5 {2011}: 10 - 16 - 19 - 14  = 14.75 / 20 (Vroum, vroum, pan pan pan, beuuuuu...quel régal home-cinéma!!! Bon, pour l'intérêt et la crédibilité de l'histoire et le respect des règles élémentaires de la physique on repassera mais on avoue un plaisir coupable même si on est passé d'une surenchère de bagnoles à une surenchère de casting après tout... manque la 3D!!!)

 

Fast & Furious 6 {2013}: 13 - 17 - 19 - 16  = 16.25 / 20 (Enorme et à la fin le public était en délire! Que ce soient les scènes d'action d'un rythme effrénées du début à la fin, le casting digne d'un Expendables ou les scènes de comédie qui fonctionnent parfaitement, on a là le film d'action "ultime"... manque toujours la 3D!!!)

 

Fast & Furious 7 {2015}: 13 - 15 - 18 - 16  = 15.5 / 20 (On a de nouveau un gros film d'action très solide -bien filmé voire avec inventivité parfois- avec des scènes démesurées et invraisemblables mais super fun, et un développement des personnages limité mais avec des répliques efficaces. Le seul problème de cet épisode c'est que le 6 était totalement parfait dans le genre et on perd "l'effet Whaou". Impossible de deviner les problèmes de production engendrés par le décès de Paul Walker, un exploit! L'hommage final est un poil trop appuyé mais l'idée est bonne)

 

Fast & Furious 8 {2017}: 12 - 13 - 16 - 15  = 14 / 20 (Contrat tout à fait rempli question divertissement bourré de testostérone. Évidemment si une émission "faux raccord" s'attardant sur tout aspect invraisemblable existait, cela constituerait un autre long métrage. Je préfère quand même le 6 dans son côté excessif mais on a de grosses destructions, et 2 scènes de combat -avec Statham- bien foutues.)

 

Faster {2011}: 04 - 08 - 15 - 13  = 10 --> 12 / 20 (+2.Scénario ultra banal ponctué de situations ridicules, mais le courageux réalisateur George Tillman Jr surpasse son sujet pour montrer son talent qui ne demande qu'à être mieux utilisé pour livrer un divertissement honnête. Espérons pour lui que la technique aura meilleur support la prochaine fois!).

 

Fatal {2010}: 07 - 13 - 15 - 08  = 10.75 / 20 (Ca ne vaut évidemment pas un déplacement au ciné, mais il y a de bonnes parodies sur la musique, la télévision et le showbiz; c'est donc loin d'être un désastre : même si habituellement Youn & sa clique me hérissent le poil, il y a du travail).

 

Faubourg 36 {2008}: 15 - 17 - 20 - 17 = 17.25 / 20 (Dans ce film, tout est sublimé : Paris comme les acteurs. Le cadre est remplit avec une rare minutie. Christophe Barratier fait très fort après "Les Choristes", inutile de lui reprocher d'en avoir extrait la moitié du casting...)

 

Félins {2011}: 14 - 14 - 18  = 15.3 / 20 (Un documentaire aux images HD prodigieuses -pas 4K dommage-, comme par exemple le repas de plusieurs lions avec un arrière plan un lac, où des images sur coucher de soleil type "Le Roi Lion", des superbes ralentis obtenus avec une caméra pouvant atteindre 450 images/s...)

 

 

Fight Club {1999}: 14 - 18 - 20 - 17 = 17.25 / 20 (Il m'aura fallu 3 visionnage en 12 ans pour comprendre que ce n'est pas un film sur la création d'un club de combat. J'en gardais le souvenir d'une histoire stupide, mais quand on dépasse le 1er degré, on voit une critique de la société et de la nature humaine d'une finesse remarquable. Réalisation magistrale et mixage 5.1 d'une richesse rare [comme souvent chez Fincher]. Chef d'œuvre!)

 

Fighter {2011}: 12 - 12 - 13 - 16 = 13.25 / 20 (Un film de boxe de plus, même s'il est au-dessus de la moyenne; mais l'intérêt réside à 90% dans le duo d'acteurs principaux avec un Mark Wahlberg sérieusement appliqué dans son rôle d'une part, et un génial Christian Bale en électron libre d'autre part).

 

Fille sur le Pont (La) {1999}: 15 - 18 - 18 - 18 = 17.25 / 20 (Une histoire originale, des dialogues merveilleux, une direction d'acteur impeccable, une photographie sublime -malheureusement cela mériterait un nouveau transfert HD- tout y est pour mériter le qualificatif de chef d'œuvre).

 

Fils de l'Homme (Les) = Children of Men {2006}: 15 - 12 - 16 - 13 = 14 / 20 (Le sujet est assez original mais ne mène finalement à rien; le personnage principal est un anti-héros, son histoire avec son ex-femme tourne court; bref, c'est finalement un peu fade bien que pas ennuyeux à regarder).

 

Finest Hours (The) {2016}: 10 - 12 - 18 - 14 = 13.5 / 20 (Basé sur l'histoire vraie de ce sauvetage de 32 hommes d'un pétrolier coupé en 2 par une tempête en 1952, "The Finest Hours" joue la carte du solide film d'action bien emballé, même s'il doit en passer par quelques scènes de clichés. Mais en tant que divertissement c'est tout à fait satisfaisant (même si les histoires de marins peinent à me passionner), d'autant plus que désormais la conversion en 3D peut donner d'excellents résultats comme c'est le cas ici).

 

Five Minutes of Heaven {2009}: 15 - 13 - 16 - 13 = 14.25 --> 13.25 / 20 (-1. Histoire originale pour une fois, bon duo d'acteur; le ton est parfois intéressant par son côté décalé, alors qu'à d'autre moment il est plutôt monotone. Dommage, mais la curiosité vaut globalement le détour).

 

Flash (The) {2014} S01: 06 - 05 - 12 - 10 = 8.25 / 20 (Certes je me suis arrêté au pilote, mais cela m'a suffi : casting peu talentueux et mal dirigé, dialogues bâclés...)

 

Flight {2013}: 12 - 14 - 16 - 14 = 14 / 20 (Un pilote bourré mais remis sur pieds par une ligne de coke évite le crash de son avion en le faisant voler à l'envers...mouais...contrairement à la majorité qui a aimé juste la scène d'action, c'est plutôt le reste qui est intéressant. Intéressant mais rien de nouveau dans le genre).

 

Flingueur (Le) {2011}: 07 - 13 - 12 - 13 = 11.25 / 20 (Film totalement conforme à l'attente même si l'histoire est cousue de fil blanc; malheureusement d'un côté on a Assassin avec Stallone, et de l'autre de meilleurs films avec Jason Statham comme Le Transporteur, etc. Bon moment mais film mineur).

 

Folie des Grandeurs (La) {1971}: 12 - 08 - 12 - 13 = 11.25 / 20 (Bon, évidemment le film fait son âge, mais De Funes reste toujours captivant : quelle plaisir de le voir jouer des rôles d'odieux personnages!).

 

Forces Spéciales {2011}: 08 - 04 - 09 - 06 = 6.75 / 20 (Répliques médiocres, jeu d'acteur médiocre, réalisation médiocre, musique médiocre, on ne croit à rien de ce récit qui n'est qu'un clip sans âme et incohérent pour l'armée française. Une pâte à crêpe bourrée de grumeaux!)

 

Forrest Gump {1994}: 13 - 17 - 18 - 15 = 15.75 / 20 (L'une des plus belles histoires racontées au cinéma, fossé assez marqué entre l'accueil presse ne comprenant pas la glorification d'un benêt en utilisant des phases d'histoire manipulées par les effets spéciaux et le public qui a pris ce conte pour ce qu'il est : un "feel-good movie" très bien réalisé, une histoire simple et touchante)

 

Frankenweenie {2012}: 13 - 12 - 13  = 12.6 --> 11 / 20 (Je n'aime pas trop le stop motion, je ne suis pas super fan de l'ambiance gothique de Tim Burton et le Noir&Blanc n'arrange rien; je n'accroche donc que peu à cet univers même s'il faut reconnaître que le travail est bien fait)

 

French (La) {2014}: 15 - 14 - 12 - 15 = 14 / 20 (Un polar solide porté par un beau casting. Il manquerait juste le surcroit de panache qu'un réalisateur comme Olivier Marshall aurait pu apporter).

 

French Connection {1972}: 06 - 05 - 05 - 07 = 5.75 / 20 (Musique horrible, image atroce -Blu-Ray honteux-, scénario qui n'a rien d'original; à moins de l'avoir découvert en salle, il n'y a guère d'intérêt aujourd'hui car tout est daté).

 

Fright Night {2011}: 14 - 16 - 16 - 16 = 15.5 / 20 (J'attends généralement [très] peu d'un film de vampires; et pourtant, tout est réussi : une histoire qui "tient la route", un bon casting chez les inconnus et un Colin Farrell hyper charismatique, avec des effets spéciaux de très haut niveau, et l'une des meilleures 3D existantes).

 

From Paris With Love {2010}: 10- 15 - 16 - 16 = 14.25/ 20 (L'un des meilleurs rôles de Travolta qui ne pleurniche pas dans ce film bien bourrin mais au duo intéressant dans leur dualité et c'est assez drôle).

 

Frozen River {2009}: 10- 11 - 13 - 13 = 11.75/ 20 (Vendu sur la jaquette comme un "polar social haletant. Un film d'action [voire thriller] épatant", on est à la limite de l'arnaque! C'est en fait un drame social. Le contexte est certes original et situé dans une région reculée qu'on ne connaît pas, mais c'est assez lent et répétitif, et le développement de l'histoire reste donc limité).

 

Fury {2014}: 08- 11 - 15 - 14 = 12/ 20 (Dans le genre, il me semble qu'on peut trouver soit des films à plus grand intérêt historique ou spectaculaire. Ici, on suit nos 4 hommes dans leur char, mais avec tout le sérieux du traitement de l'histoire, c'est difficile de s'enthousiasmer).

Published by ***Christophe*** - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires