Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé le 24/10/2005 et mis à jour en 2017.

Rechercher

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 09:22

Choisir son « système home-cinéma »

 

 

Quelque soit le type de système choisi, le principe est le suivant :

L’amplificateur est le système central : il reçoit en entrée toutes les sources (Freebox, PC, lecteur DVD…) et restitue l’image vers le téléviseur en HDMI, et le son via un signal électrique vers les enceintes.

 

 

Choix n°1 : un système compact « tout en un » 5.1

Le carton comprend tout d’un coup :

-l’ampli (intégrant parfois aussi un lecteur DVD ou Blu-Ray)

-les 5 enceintes (avant gauche, avant droit, centrale, arrière gauche, arrière droit) + petit caisson de basses

Avantages : pratique, peu encombrant, pas cher (secteur très concurrentiel, il y a plusieurs gammes de prix mais moins cher qu’un système plus Hi-Fi), permet de restituer des sensations home-cinéma  convaincantes quand on n’est pas trop exigent dans une pièce de dimensions réduites

Inconvénients : pour la musique en revanche, c’est évidemment loin de ce que donneraient des bonnes enceintes Hi Fi. Trouver la place nécessaire pour les enceintes arrières (et les cables qui courent dans la pièce)

 

Enceintes1

 

Choix n°2 : un système compact 2.1 avec effets surrounds

Le carton comprend tout d’un coup :

-l’ampli (intégrant parfois aussi un lecteur DVD ou Blu-Ray)

-les 2 enceintes (avant gauche, avant droit [peut aussi se trouver sous forme de barre, ne pas confondre avec le choix n°3]) + éventuellement petit caisson de basses

Avantages : très pratique, très peu encombrant, pas trop cher (secteur moins concurrentiel mais tous les constructeurs ne sont pas aussi performants), permet de restituer de vagues sensations surround pour le home-cinéma  dans une pièce de dimensions réduites

Inconvénients : pour la musique en revanche, c’est évidemment loin de ce que donneraient des bonnes enceintes Hi Fi (il ne faut d’ailleurs probablement pas essayer d’enclencher le mode Virtual Surround dans ce cas, à voir suivant les goûts).

Enceintes2

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Enceintes3

 

Choix n°3 : une barre sonore

Concept créé par Yamaha et difficilement égalé par la concurrence.

Le principe consiste à faire une longue enceinte à positionner sous le téléviseur qui contient à la fois l’électronique pour y brancher les sources et les haut-parleurs.

Cette barre est constituée de nombreux petits haut-parleurs projetant le son dans différentes directions et jouant avec les réflexions de la pièce pour créer un effet surround (un micro analyse le son reçu à la position d’écoute pour adapter la manière de diffuser le son de manière optimale).

Avantages : très pratique, très peu encombrant et design, les résultats sont semble-t-il plutôt bluffants.

Inconvénients : pour la musique en revanche, c’est évidemment loin de ce que donneraient des bonnes enceintes Hi Fi (peut-être même encore plus que les solutions 1&2, à tester en magasin) et ça peut paraître un peu cher pour une enceinte qui ne paie pas de mine (mais bourrée de technologie)

 

Enceintes4

 

 

Choix n°4 : une système stéréo constitué d’enceintes Hi Fi

En faisant une croix (provisoire**) sur le 5.1, on peut passer d’une stéréo de mini chaîne à un système plus qualitatif, et pratique. Budget à déterminer suivant son oreille, mais pour situer, il faut compter environ 1000 euros la paire d’enceintes colonnes de bonne qualité (en moyenne, sinon on peut dire 800 à 1500).

Pour l’amplificateur, d’un côté un ampli Hi Fi stéréo suffirait pour la partie sonore, mais il manque la partie pratique de gestion de la vidéo (X cables HDMI en entrée, Y liaisons analogiques pour repartir en HDMI vers le téléviseur [qui restera ainsi sur la même entrée HDMI en permanence]).

Avec des enceintes à 1000 euros la paire, un ampli home-cinéma à 500 euros ferait l’affaire + quelques dizaines d’euros de câblage pour les enceintes.

Avantages : Qualité stéréo à prix relativement maîtrisé, pas plus encombrant (une colonne de part et d’autre du meuble semble rentrer et l’ampli dans le meuble ?)

Inconvénients : encombrant, a priori inesthétique (d’un point de vue féminin), un vrai budget.


**provisoire parce que si on veut passer au 5.1, il reste à acheter enceinte centrale, enceintes arrières (2 ou 3) et « éventuellement » caisson de basses. Entre guillemets car on peut en faire l’économie quand les enceintes sont robustes (pas comme les systèmes compacts) et qu’on habite en immeuble même si ça reste un plus dans les infra-graves.

 

Enceintes5

 

Choix n°5 : un système 5.1 constitué d’enceintes Hi Fi

La solution évidemment ultime au niveau qualitatif.

Avantages : Home-cinéma, musique (stéréo ou multicanale), c’est ce qui permet réellement d’avoir de la qualité (évidemment proportionnelle au budget).

Evolutif aussi car quand on est content de ses enceintes, on peut les garder à vie (sauf inondation, incendie, etc). La partie qui se démode le plus vite (l’ampli) peut être changé (par exemple pour l’arrivée des entrée HDMI, puis les nouveaux formats sonores les formats audio HD du Blu-Ray, ou encore plus récemment la norme HDMI qui passe de 1.3 à 1.4 pour la 3D).

Inconvénients : encombrant, a priori inesthétique (d’un point de vue féminin), un vrai budget à y consacrer.

 

 


Le moment du choix

 

Pour les écoutes d’enceintes Hi-Fi, il faudrait aller les écouter dans les auditorium de certains magasins (avec ses CD préférés qu’on connaît bien pour voir l’interprétation qui en est faite par les différents systèmes)

Pour les packs tout en un, il faut lire la presse spécialisée.

 

Certains magasins font aussi des offres promotionnelles sur des packs qu’ils composent eux-mêmes (un ensemble d’enceinte avec un ampli de leur choix moyennant un prix intéressant sur l’ensemble).

Published by ***Christophe*** - dans Home-Cinéma
commenter cet article

commentaires